« Une femme iranienne » enfin au cinéma en France : courrez-y !

femme iranienne

Grâce à la patience et à l’obstination d’Outplay, le premier long-métrage de l’artiste iranienne Negar Azarbayjani vient de sortir sur les écrans français, ce mercredi 13 mai. Espérons que le chiffre « 13 » porte bonheur à ce film poignant sur la difficile quête identitaire d’une jeune femme, incarnée avec force par Shayesteh Irani, dans l’Iran contemporain. Les paysages sont ici d’une beauté à couper le souffle; renforçant, par un violent effet de contraste, le mal-être de personnages prisonniers des préjugés et des conventions et qui doivent nécessairement se battre avec passion pour tracer leur destin.

Passion : le terme peut aussi s’entendre dans le sens religieux tant c’est à un sacrifice d’elle-même qu’une jeune femme, répondant au doux nom d’Adineh, semble promise par son père qui désire la marier de force. Dans son échappée sauvage et solitaire, elle rencontrera, en chemin, une jeune mère de famille, Irana, qui va être secouée par ce dialogue, inattendu pour elle, qu’elle nouera au fil du temps avec sa nouvelle amie; une amie différente, qu’elle va apprendre à connaître malgré elle tandis que son mari croupi derrière les murs d’une prison. Les échanges vont se faire de plus en plus denses et intimes; à tel point que la version iranienne du titre du film évoque un miroir, posé face à un autre miroir, et qui n’en finirait plus de (se) réfléchir, et vice-versa.

Le film touche par sa justesse, sans ostentation, et les questions qu’il soulève. Déterminée à vivre son identité masculine sans compromis, Adineh réveille chez Irana un courage et une détermination qui lui faisaient défaut. Aller jusqu’au bout des choses, quoi qu’il arrive: telle est l’expérience proposée par ce film dont les rebondissements dramatiques ne gâchent en rien la sobriété d’une ligne de fuite dans laquelle on aimerait, un jour, se glisser à notre tour.

Une femme iranienne, de Negar Azarbayjani, 2015, sorti le 13 mai. Allez-y sans attendre et parlez-en autour de vous.

IMG_1904

L’équipe de Bien en place avec la productrice, Fereshteh Taerpour (à gauche) et la réalisatrice Negar Azarbayjani, lors de l’avant-première du film au cinéma Mk2 – Beaubourg.

IMG_1888IMG_1905IMG_1879IMG_1911

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s