« Proche-Orient, que peut le cinéma ? » ces 17 et 18 mars au cinéma 3 Luxembourg – venez nombreux !

vendredi 17 et samedi 18 mars 2017 : week-end de projections et de débats. « Proche-Orient. Que peut le cinéma ? »

Au cinéma Les 3 Luxembourg, fraîchement rénové, qui vient de rouvrir ses portes fin février, aura lieu un premier week-end de projections du festival « Que peut le cinéma? » sous le thème de Palestine-Israël.

 

Vendredi 17 mars à 20h30, « Proche-Orient, ce que peut le cinéma » vous présentera, en avant-première, « Je danserai si je veux », de Maysaloun Hamoud, un portrait de la jeune génération de Palestiniens israélien de Jaffa/Tel-Aviv.

Dans ce premier long métrage fiction de 102 minutes, trois jeunes femmes palestiniennes partagent un appartement au cœur de Tel-Aviv : elles balancent entre tradition et modernité, citoyenneté et culture, compromis et liberté. Elles luttent autant contre l’oppression d’Israël que contre celle de leur famille. (Palestine/Israël/France, 2016)

Dominique Vidal animera le débat, accompagné d’Anaïs Abou-Hassira, présidente du Faculty for Israeli Palestinian Peace (FFIPP-France), un réseau académique international engagé pour une paix juste et viable au Proche-Orient.

 

   

Samedi 18 mars à 20h30, « Proche-Orient, ce que peut le cinéma » retrouve ses projections plus traditionnelles avec le documentaire « Roshmia », de Salim Abu Jabal, connu comme directeur du casting et producteur de films célèbres et couronnés comme « Amerrika ». Il a pris la caméra pour raconter cette histoire qu’il se sentait contraint de partager avec le reste du monde. Dans ce documentaire de 70 minutes, un vieux couple de Palestiniens est engagé dans un bras de fer final avec les autorités israéliennes, pour conserver et protéger son mode de vie à Roshmia, la dernière vallée naturelle de Haïfa. Youssef et sa femme Amna, qui a des origines tziganes, ont vécu une vie sereine, seuls dans une cabane depuis 1956 et ce, jusqu’à leurs 80 ans, bien loin de la clameur de la vie moderne. (Palestine, 2015)

Au cours du même programme, vous verrez le court métrage fiction de 25 min.  « Solomon’s Stone », de Ramzi Maqdisi (Palestine/Spain, 2015)

Hussein, un jeune homme palestinien, reçoit une lettre de la poste israélienne lui demandant de venir récupérer un paquet. Il découvre que, pour ce faire, il doit payer la somme de 20 000 dollars. Curieux de savoir ce que contient ce paquet, Hussein en arrive à vendre tous ses biens.

Dominique Vidal accueillera le réalisateur Ramzi Maqdisi à la fin de la séance.

 

Les 3 Luxembourg
67 Rue Monsieur Le Prince

75006  Paris

Tarif normal   10 euros
Tarif réduit   8 euros (sauf weekends et jours fériés) Pour seniors (65+) et demandeurs d’emploi
Tarif étudiant   7 euros
Tarif CIP   5 euros – Tous les jours – Pour les moins de 15 ans
Cartes illimitées UGC et LE PASS acceptées

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s