Day: 20 juin 2021

Best-of 2019 : suite et fin

Fin du tour d’horizon 2019 de BIEN EN PLACE : expositions, galeries, soirées, signatures… l’année n’a pas manqué d’événements culturels diffusés par l’association via les réseaux sociaux. Cette galerie des souvenirs offre une mise au point – sélective – de tout ce qui a marqué cette année vertigineuse.

Janvier a été éclairé par les lumières inventives de la plasticienne portugaise Joana Vasconcelos au Bon Marché. Cette mise en espace, « Branco Luz », où le blanc domine tout, a donné vie et forme à un univers onirique gracieux et inventif, dans les dédales duquel on a pu croiser Isabelle Huppert, sous le charme des lieux. Pour se rafraîchir les idées et redécouvrir l’histoire de l’art des XIXe et XXe siècles, quoi de mieux qu’un plongeon au musée La Piscine à Roubaix, dont les travaux d’agrandissement ont encore embelli la présentation des collections.

Il se fait rare – et d’autant plus cher : Hugues Aufray était présent à la galerie Dina Verny pour l’exposition photographique « Hugues Aufray par Tony Frank » ; une occasion unique de parcourir la carrière du chanteur, aujourd’hui âgé de 90 ans. Après avoir arpenté les réserves, toujours pleines de surprises mais surtout de merveilles, du Mobilier national, un petit tour à la galerie Suzanne Tarasiève nous a permis de faire connaissance avec l’auteur canadien Kevin Lambert, heureux lauréat du prix Sade 2019 remis par Emmanuel Pierrat, président du jury, pour son roman Querelle (éditions Le Nouvel Attila) ; un récit en hommage à Jean Genet, « à combustion lente, encastrable et écologique, qui brûle ses gaz et récupère sa valeur énergétique » (p. 117).

Le 650e anniversaire d’Imadaddin Nassimi a donné lieu à un sublime et touchant spectacle à l’Unesco, donnant à voir et à entendre la voix du poète tandis que les contrées d’Alula, « merveille d’Arabie », déployaient leur charme à l’Institut du monde arabe lors d’une soirée avec Jack Lang.

De Guerlain exposant l’art contemporain rive droite, à l’hôtel de la Monnaie exposant Kiki Smith, il n’y a qu’un pas, ou plutôt la Seine à traverser ! Cette grande rétrospective a permis de mettre en lumière un univers fait d’un mélange inattendu de poésie et de transgression, où la cruauté n’est pas absente. La rétrospective événement Tolkien à la BnF a aussi permis d’offrir une synthèse monographique à la scénographie très réussie. A l’ambassade de Grèce à Paris, les « Scènes de crimes » au Louvre et à Orsay de Christos Markogiannakis ont semé l’effroi et surtout la joie à l’occasion d’une signature événement. Le grand Juergen Teller a pour sa part fait les grandes heures de la galerie Suzanne Tarasiève au Grand Palais.

« Persia Got Talent » pour MBC Persia, en fin d’année 2019, a constitué une très belle et chanceuse aventure pour Raphaël Razaghi, heureux d’être sur un tournage international. Après 10 ans passées en France, quel rebondissement inattendu que de se retrouver au centre d’une grande communauté artistique iranienne, et de travailler avec une équipe très professionnelle à Stockholm. L’occasion rêvée de se faire de nouveaux amis et de provoquer des rencontres inédites. L’année a aussi été marquée, à Paris, par la visite du mythique hôtel Louisiane avec la réalisatrice de documentaires Luna Shad, journaliste iranienne reconnue installée aux Etats-Unis.

L’année 2019 a aussi été marquée par plusieurs expositions-ventes chez Sotheby, dont une très belle de manuscrits et libres anciens en septembre. Tandis que le musée de l’Air et de l’espace au Bourget réouvrait ses portes avec une magnifique scénographie, le musée des Beaux-Arts de Rouen proposait une passionnante exposition sur les liens entre le cinéma et les arts : de la peinture cubiste aux sculptures futuristes de « Métropolis » de Fritz Lang, en passant par une myriade de dialogues et de mises en regard, il s’agissait d’interroger des relations dites « heureuses » entre les différents arts. Une réussite totale et une chance unique de revisiter les collections permanentes de ce musée incomparable.

La rédaction de Bien en place.