2019-2020 : une année ORLANesque

ORLAN_jeanbaptiste_chantoiseau_raphael_razaghi_chantoiseau_1

ORLAN entourée de Raphaël et Jean-Baptiste Chantoiseau

2019 pour BIEN EN PLACE avait démarré sous les meilleurs auspices – une invitation chez ORLAN en janvier – pour s’achever en beauté, au réveillon 2020, logés à la même enseigne ORLANesque. On en espère mille fois autant – et sinon plus – pour 2020 !

Il convient, déjà, de préciser, que 2018 fut une année ORLANoïde et non des moindres. Œuvre-phare de l’exposition « Artistes & Robots » (Galeries nationales du Grand-Palais, 5 avril-9 juillet 2018), l’ORLANoïde, ce robot hybride conçu par ORLAN, nous avait interpellés dans tous les sens du verbe. La mimésis, déjà, laissait sans voix. ORLAN l’écrit sans détour : « C’est un humanoïde qui me ressemble de manière hyperréaliste ; il parle avec ma voix et reproduit mes mimiques. »

Mais la mimésis n’aurait pas suffi, à elle-seule, à nous couper le souffle. Quand la poétique vient coiffer le robotique, nous crions « chapeau bas » ! Et c’est ce que nous fîmes littéralement, conquis par les cadavres exquis, toujours différents, toujours inattendus, qui sortaient de la bouche de l’ORLANoïde, à bouche que veux-tu, à bouche que voilà ! Mais cette mise en bouche avait elle-même était précédée par une invitation – du troisième type ? – à participer à un élan d’intelligence artificielle et collective. Nous voulons bien sûr parler du livre ORLANoïde. Robot avec intelligence artificielle et collective, paru en 2018 aux éditions LIENART.

Pour ce livre, ORLAN nous avait demandé de participer à une série d’entretiens imaginaires entre elle et son ORLANoïde. Qu’à cela ne tienne ! Nous devions imaginer des questions posées par ORLAN à l’ORLANoïde et vice-versa. Et là, reprenant le livre à la page 61, je m’aperçois que si ORLAN pose 8 questions à son ORLANoïde dans l’entretien que j’ai imaginé, lui/elle-même lui en pose 10 : l’ORLANoïde est plus prolixe que son origine, avide de repousser ses limites, de risquer bien sûr des questions « hors sujet » et soucieux de se perfectionner à l’infini ! Autant dire que le dialogue était bien parti et qu’on en connaît toujours pas la fin !

Qu’importe ! La discussion étant lancée, c’est avec un appétit immense que nous avons dévoré ORLAN tout 2019 durant : expositions, lectures, photos, internet, toujours plus et encore. Et quel bonheur après la soirée de janvier, que de fêter, en décembre 2019, la médaille des 100 héroïnes de la photographie remise à ORLAN par The Royal Photographic Society à Paris Photo. Une médaille qui n’a que deux faces, là où ORLAN, elle, explore mille et une facettes de son identité, de son corps et de ses œuvres, nous invitant à questionner nos masques et apparences pour mieux les subvertir.

Nous nous souhaitons plus que jamais, à Bien en place, une année placée sous le signe de Sainte ORLAN !

Jean-Baptiste Chantoiseau

diane_pernet_jeanbaptiste_chantoiseau_raphael_razaghi_chantoiseau   ORLAN_christine_buci_glucksmann_jerome_neutres

Avec Diane Pernet, Christine Buci-Glucksmann et Jérôme Neutres pour fêter ORLAN, parmi les 100 héroïnes de la photographie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s